Casques bols

Le casque bol apparaît dans les années 1950. Les performances des voitures et motos de course ont nettement progressé après la seconde guerre mondiale. C’est pourquoi les pilotes s’équipèrent de casques bols ou casques durs pour remplacer leurs casques d’aviateurs en cuir souple. Cette nouvelle protection leur offrait bien plus de confort et de sécurité sans pour autant être trop lourd. En course automobile, c'est Alberto Ascari qui fût l'un des premiers pilotes à adopter ce casque rigide. Il peignait en bleu de France. Quant à Juan Manuel Fangio, il le laissait brut, laissant apparaitre les couches de fibre et de résine. Les casques bols destinés aux pilotes automobiles étaient équipés d'une visière tandis que les casques pour les motards en étaient dépourvus.

 

 

En réalité, ces casques furent empruntés aux joueurs de polo et légèrement adaptés à l’usage de la course automobile. Leur fabrication actuelle est très similaire aux techniques de l’époque qui consistait à superposer sur un moule des couches de toiles. Ensuite, les casques étaient formés à chaud et recouverts de résine puis de vernis. Aujourd’hui, il s’agit de fibre de verre vernis plus légère et plus rigide et plus facile à peindre. La nuque et les lanières sont en cuir pour un confort total.


 

Objet vintage par excellence, ces casques pourraient très bien décorer votre salon ou votre bureau. Mais ces casques sont surtout faits pour être portés ! Au volant de votre cabriolet ou au guidon de votre moto vous irez chercher le pain le dimanche avec un style délicieusement rétro. Vous aurez aussi fière allure dans tous les évènements et rallyes comme les 1000 Miglia ou le Goodwood Revival.